Thursday, March 9, 2017

Les noms de lieux racontent l'histoire de notre terroir



http://www.ladepeche.fr/article/2017/03/05/2529375-les-noms-de-lieux-racontent-l-histoire-de-notre-terroir.html

Deux passionnés d'Histoire et de sémantique, Paul Burgan et André Lafon nous éclairent sur la signification et l'origine des noms de lieux de Verlhac-Tescou et Mouillac. À découvrir !
D'où viennent les noms des lieux qui figurent dans nos villes et nos villages, sur nos cartes de France et de Navarre ? Quelle est leur signification ? Ces lieux-dits racontent l'histoire de notre terroir, des familles qui l'ont fait et y ont vécu.

Paul Burgan, un historien passionné

Depuis plusieurs années, Paul Burgan président de l'association Antonin Perbosc se passionne pour l'étude phonétique, historique, étymologique et sémantique des noms des lieux qui jalonnent nos campagnes. Après avoir publié un premier livre sur la toponymie de Montauban en 2014, qui traitait des noms de lieux et auquel il a consacré plusieurs années de recherche, Paul Burgan vient de publier deux nouveaux ouvrages. Le premier sur les noms de lieux de Mouillac et le second sur les noms de lieux de Verlhac-Tescou écrit à quatre mains avec son complice André Lafon.
«Notre premier ouvrage sur Montauban est sorti en 2006 et ça nous a demandé un travail considérable. Il faut aller chercher tous les documents anciens et quelquefois il y en a beaucoup. À Montauban certains cadastres avaient jusqu'à 800 pages. De plus les manuscrits sont difficiles à lire, ce qui rend la tâche plus ardue. Certains noms demandent plus de temps que d'autres. Le traitement linguistique est également assez compliqué» explique-t-il.

84 toponymes à Mouillac

«À Mouillac, plutôt que de présenter les 84 toponymes de la commune par ordre alphabétique, nous avons préféré découper le territoire en trois secteurs, pour réaliser des cartes lisibles avec les toponymes qu'ils contiennent. Le livre propose plusieurs itinéraires aux curieux ou aux amateurs d'histoire ou de randonnées, permettant d'apercevoir tous les lieux-dits présentés» ajoute Paul Burgan.

À Verlhac Tescou, une démarche collective

La même démarche a été effectuée sur le village de Verlhac Tescou, en collaboration avec l'association Hiaude (Hier Aujourd'hui Demain). Le président Guy Roumagnac a été séduit par la démarche et a préfacé l'ouvrage de Paul Burgan et André Lafon avec des mots qui donnent envie d'en savoir plus : «Comme un écho venu du fond des temps, les noms des lieux se déforment, se transforment, s'agglutinent, disparaissent et parfois réapparaissent des siècles plus tard. Ils nous parlent d'histoire, de géographie, de terroir. Apportés par les Celtes, les Romains, les Germains, les Occitans, parfois oubliés puis ressuscités, pour certains francisés, la plupart de ces noms nous sont ici rendus, resitués et analysés. Ils nous parlent d'histoire, de géographie, de terroir. Ils nous parlent aussi de ce petit coin d'Occitanie entre Tescou et Tescounet, de leur travail, de leur apparence et même de leurs travers. Voilà ce que nous apprend ce petit livre à la fois étonnant, touchant, poétique parfois» écrit-il.
Tout le village, le maire en tête s'est impliqué dans ce projet et 50 exemplaires ont été retenus pour être offerts aux nouveaux arrivants afin de les familiariser avec le village» se réjouit Paul Burgan, le seul en France à avoir effectué ce type de recherches.

Paul Burgan, reconnu par les archives nationales

Ce travail sur l'histoire des noms, unique en France a été remarqué par les Archives Nationales, qui ont invité récemment Paul Burgan à faire une conférence sur le sujet en présentant le livre sur la toponymie de Montauban. «On m'a demandé de faire la version écrite dans la revue d'onomastique, branche de la lexicologie qui a pour objet l'étude des noms propres : leur étymologie, leur formation, leur usage à travers les langues et les sociétés» se réjouit-il. Une reconnaissance pour l'historien montalbanais.
Ces deux ouvrages sont disponibles dans les mairies des deux villages concernés et dans les librairies montalbanaises, chez Deloche et La femme Renard.