Friday, April 27, 2018

Nouvelle Revue d'Onomastique, n°59-60 : "Noms de lieux, noms de personnes. La question des sources"

FABULA

Nouvelle Revue d'Onomastique n°59-60
EAN13 : 07557752
Société française d'onomastique, 2018
Chaque volume : 62,50 €.

Les articles publiés ici sont le fruit du XVIIe Colloque d'onomastique. Organisé dans le cadre d’un partenariat entre la Société française d’onomastique et les Archives nationales, ce colloque propose d’approfondir la réflexion sur une question qui intéresse au premier chef les onomasticiens, mais qui, dans un cadre plus large, concerne aussi les historiens, à savoir les sources.
Quels documents peuvent constituer des sources pertinentes pour l’étude des noms propres? Comment peut-on les évaluer en fonction de leur origine et de leur spécificité (inscriptions, documents diplomatiques, listes nominatives, cartes, enquêtes, etc.)? Quelle exploitation en faire, selon les méthodes propres à chaque champ disciplinaire, ou dans une perspective interdisciplinaire (histoire et sciences auxiliaires, cartographie, géographie, linguistique, philologie, etc.)?
Le second thème du colloque, consacré à la toponymie urbaine de Paris et sa banlieue, envisage les problèmes de dénomination toponymique qui résultent des bouleversements provoqués par l’urbanisation depuis le Moyen Âge jusqu’à l’époque contemporaine. Il s’intéresse non seulement à la dénomination des voies urbaines, mais aussi à celle d’autres lieux ou édifices, comme les établissements scolaires, les monuments, dans une perspective historique et culturelle.

TABLE DES MATIÈRES DU VOLUME 59
Avant-propos par Françoise Banat-Berger, directrice des Archives nationales  5
Survol thématique des colloques de la SFO par Michel Tamine, président de la Société française d’onomastique  7
Introduction par Jean-Pierre Brunterc’h, conservateur général du patrimoine,
président du colloque 17
1. PROBLÈMES GÉNÉRAUX ET MULTIPLICITÉ DES SOURCES
Monique Dondin-Payre, L’anthroponymie de l’empire romain : spécificité des sources documentaires  21
Lucile Hermay, Abandonner, changer ou conserver son nom : sources et enjeux
sociaux d’une pratique monastique à Byzance (IXe-XIIIe siècle)  31
Arnaud Lestremau, Quo nomine vocaris ? Identifier les noms et les personnes
dans les sources en Angleterre aux Xe–XIe siècles 43
Barbara Bába, A special context for the usage of geographical common words:
medieval charter writing practices 59
Patxi Salaberri, Variations onomastiques basques et romanes au Moyen Âge en
fonction de la langue des sources 69
Ana Zabalza-Seguin et Luis Erneta Altarriba, Au-delà des frontières. Les lignées de Basse-Navarre à la cour du roi  83
Renada-Laura Portet, Sources de la toponymie roussillonnaise : vissicitudes, problèmes et inquiétudes 99
Jean Germain, Les différentes sources au coeur du projet PatRom (PATRONYMICA ROMANICA) 105
Yolanda Guillermina LÓpez Franco, La question des sources dans les études
anthroponymiques contemporaines 125
Marcienne Martin, De la toponymie amérindienne québécoise : étude de quelques
exemples 135
2. SOURCES ÉCRITES PARTICULIÈRES (1ère partie)
Bernard RÉmy, Épigraphie et onomastique : l’exemple des inscriptions du
territoire des Voconces de Vaison-la-Romaine (Vaucluse)  151
Ludwig Ruault, Les noms des premiers musulmans : le témoignage des graffitis
des premiers siècles de l’Hégire  161
Daniela Fruscione, Noms de lieux, noms de personnes dans les chartes lombardes  179
Cécile Treffort, Les inscriptions funéraires, source ou observatoire des pratiques anthroponymiques médiévales ?  187
Pierre-Henri Billy, Hagiographie et onomastique  203

TABLE DES MATIÈRES DU VOLUME 60
2 – SOURCES ÉCRITES PARTICULIÈRES (suite) 
Sonia Fellous, Les noms des juifs à Paris, XIIe-XIVsiècles 7
Sébastien Nadiras, Réflexions sur la valeur toponymique des pouillés 43
Caroline Simonet, Sceaux, noms de lieux et de personnes en Vexin français (XIIe-XVe siècles) 61
Michel Tamine, Une source peu connue de toponymie frontalière : les ‘penthières’79
Stéphane Gendron, Les sources en ligne : les apports de l’Internet à l’onomastique105
3 – SOURCES ORALES ET DIALECTOLOGIE
Gérard Taverdet, La dialectologie, source pour l’onomastique 113
Fabrice Bernissan, Microtoponymie et discours oral : vers le tarissement des sources en Gascogne 121
Jean-Claude Bouvier, Intérêt de la source orale pour la toponymie : l’exemple d’une enquête à Lus-la-Croix-Haute (Drôme) 135
Milan Harvalik, Iveta Valentova, Anoikonyms in Czech and Slovak Anoikomical Dictionaries as a Source for the Research into Historical Dialectology 147
4 – TOPONYMIE URBAINE DE PARIS ET DE SA BANLIEUE
Marlène HÉlias-Baron, Mise en place du réseau viaire et des noms de rues sur la rive droite de Paris au cours du XIIIe siècle (à travers les livres d'archives de Saint-Magloire, Saint-Martin-des-Champs, Saint-Antoine-des-Champs, Saint-Éloi et du Temple) 157
Alexis Douchin, Dénommer les rues à Antony au XXe siècle : une commune en transition odonymique 175
Serge Montens, Entre hommage et exemplarité : les noms des établissements scolaires de Paris et sa banlieue 197
Conclusion par Jean-Pierre Brunterc’h, conservateur général du patrimoine, président du colloque 215