Tuesday, March 15, 2016

Cours d'onomastique en M1 par Soufiane Lanseur

http://elearning.univ-bejaia.dz/course/view.php?id=3611



Matière : Onomastique

Niveau : 1ère année de Master

Spécialité : Sciences du langage

Volume horaire : 3h par semaine à raison de 12 séances

Cours magistral : 1h30 / travaux dirigés : 1h30

Mode d’évaluation : examen + contrôle continu.

Enseignant: M. LANSEUR

Présentation de la matière : L’onomastique est l’étude du nom propre qu’il soit
anthroponyme ou toponyme. Dans cette matière, on s’intéresse à l’étude
lexicologique du nom propre. La définition de l’onomastique revêt une importance
capitale, car c’est une nouvelle matière pour les étudiants. On ne peut pas parler de
l’onomastique sans parler de ses branches parce qu’elle se définit par elles. Nous nous
intéressons également à son objet d’étude qui est le nom propre. L’étude des
anthroponymes et des toponymes sont indispensables pour initier les étudiants à la
recherche dans ce domaine presque vierge, surtout au Maghreb où la matière abonde
du fait que plusieurs civilisations y séjournaient. L’aspect pratique de la matière est
toujours privilégié pour inciter les étudiants à en faire leur thème de recherche en fin
de cycle.

Objectif : initier les étudiants à un nouveau type d’analyse linguistique en s’appuyant
sur des corpus constitués de noms propres. En effet, les descriptions effectuées par les
étudiants touchent uniquement aux noms communs. En explorant les sous domaines
de l’onomastique, l’étudiant acquiert un nouveau vocabulaire et s’initie à un nouveau
type de contact de langue à travers l’étude des noms propres.

Prérequis : maîtrise des notions de la lexicologie, de la lexicographie et de la
sémantique. Connaissance des différentes méthodes d’analyse en lexico-sémantique.
Ces compétences sont normalement acquises au cours de la deuxième année licence
en lexico-sémantique et en morphosyntaxe (1ère année).



Programme

Chapitre 1 : L’onomastique

a) Onomastique : définitions et branches
b) La racine

Chapitre 2 : Le nom propre

a) Définitions 
b) Critères de reconnaissance des noms propres
c) Typologies des noms propres
d) Etude d’un texte « le nom propre et le nom sale »

Chapitre 3 : La méthode en onomastique

a) La méthode
b) L’anthroponymie
c) Étude d’un texte : « typologie des usages anthroponymiques… »
d) La toponymie
e) Exercices sur l’étude toponymique


Bibliographie :

1. ABRIC (Jean Claude), Pratiques sociales et représentations, Paris, PUF, 1994.

2. AKIN (Salih), 1999, « Pour une typologie des processus redénominatifs », S. Akin
éd., Noms et re-noms. La dénomination des personnes, des populations, des langues et
des territoires, Rouen, Publications de l’Université de Rouen.

3. ATOUI (Brahim), 1998, Toponymie et espace en Algérie. Institut National de
Cartographie, Alger.

4. ATOUI (Brahim), 2000, Toponymie et colonisation française en Algérie. Numéro
spécial La toponymie, Bulletin des sciences géographiques N°5. Institut National de
Cartographie et de Télédétection, Alger.

5. BAYLON (Christian) et FABRE (Paul), 1982, Les noms de lieux et de personnes.
Introduction de Charles Camproux. Editions Lafont, Paris.

6. BENRAMDANE (F) et ATOUI (B), 2005, « Présentation ». Nomination et
dénomination. Des noms de lieux, de tribus et de personnes en Algérie. Editions
CRASC.

7. BENRAMDANE (F), 2002, Histoire (s) et enjeu (x) d’une (re)
dé/dé/dénomination : La place rouge de Tiaret. In Langue et société. Insanyat,
CRASC, n° 17-18.

8. BENRAMDANE (F), 2004, Identité, dénomination et développement durable. In
Développement durable : leçons et perspectives. Actes AUF, Paris.

9. BENRAMDANE (F), 2004, L’étymologie de Wahran. De Ouadaharan à Oran. In
Oran. Insanyat n° 23-24-Juin2004, Editions CRASC

10. BENRAMDANE (F), 2007, Noms de langues, nomination et question
d’onomastique en Algérie. De l’ordre de la filiation aux contingences de l’histoire.
In Les enjeux de la nomination des langues dans l’Algérie contemporaine. Ouvrage
collectif dirigé par CHERIGUEN (F). Editions L’Harmattan, Paris.

11. BENRAMDANE (Farid), 1999, Espace, signe et identité au Maghreb. Du nom au
symbole, In Insanyat N°9, Nov.-Déc. Editions CRASC.

12. BENRAMDANE (Farid), 2000, Espace, langue et identité au Maghreb. Du nom au
symbole, In Insanyat N°9 : Maghreb : culture, altérité. CRASC.

13. BENRAMDANE (Farid), 2000, Qui es- tu ? J’ai été dit ? De la destruction de la
filiation ou éléments d’un onomacide sémantique In Insanyat N°10 « Violence :
contribution à un débat ». Editions CRASC.

14. BENRAMDANE (Farid), 2000, Toponymie algérienne : transcription latine, passif
historique et question de normalisation. In Numéro spécial La toponymie. Bulletin
des sciences géographiques, N°5, INC Alger, avril 2000.

15. BENRAMDANE (Farid), La toponymie de L’Ouest algérien. Origine, Evolution,
Transcription. Thèse de doctorat, sous la direction du Professeur Foudil Cheriguen.
Université de Mostaganem, 2008.

16. BENRAMDANE (Farid), Toponymie et étude des transcriptions francisées des
noms de lieux de la région de Tiaret, Mémoire de Magister, Université d’Alger,
1995.

17. BILLY (Pierre-Henri), 1993, « Le nom propre et le nom sale », Nouvelle Revue
d’Onomastique, 21-22, Société Française d’Onomastique, Paris.

18. DAUZAT (Albert), 1956, La toponymie française. Edition revue (1er édition 1940)
Payot, Paris.

19. KAHLOUCHE (Rabah), 1999, « La dénomination / redénomination. Un lieu de
conflit identitaire », S. Akin éd., Noms et re-noms…, op. cit.

20. LACHERAF (M), 1999, Des noms et des lieux. Mémoire d’une Algérie oubliée.
Casbah Editions, Alger.

21. MARGOUMA Mansour, La toponymie algérienne : Lecture préliminaire de la
dénomination de l’espace, Centre de Recherches en Anthropologie Sociale et
Culturelle (CRASC) Oran, Algérie.pdf

22. MOLINO (J), 1980, La dénomination. Editions Hachette. Paris.

23. NOUVEL (Alain), 1981, Les noms de lieux témoins de notre histoire. Montpelier :
Editas.

24. PELLEGRIN (Arthur), 1949, Essai sur les noms de lieux d’Algérie et de Tunisie :
Etymologie, signification. Editions S.A.P.I. Tunis.

25. ROSTAING (CHARLES), 1974, Les noms de lieux. Que sais-je ? 8ème édition
revue, 1ère édition1945, Editions PUF Paris.

26. SIBLOT Paul, La bataille des noms de rues d’Alger, Discours et idéologie d’une
toponymie coloniale, Cahiers de sociolinguistique nº 11,2006.URL

27. WILMET (Marc), Le nom propre en linguistique et en littérature [en ligne],
Bruxelles, Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, 1995.
Disponible sur : < www.arllfb.be >