Friday, November 10, 2017

Toponymie: L'appel de Reun Coupa

Le Telegramme

Suite à la publication par Kevre Breizh d'un guide pratique à destination des élus sur la toponymie bretonne, le Bigouden Reun Coupa revient sur un travail réalisé il y a dix ans, dans l'Ouest Cornouaille et qui est resté en partie inexploité. Il appelle les élus à s'en saisir. 


« Au sein de l'Association Ouest Cornouaille Développement (AOCD) dans le cadre du programme Européen Leader plus, j'avais lancé un projet de restauration des noms de lieux de l'Ouest Cornouaille, rappelle-t-il. J'étais alors vice-président de l'Office de la langue bretonne pressenti pour mener ce projet. Les quatre communautés de Douarnenez, Cap-Sizun, Haut Pays bigouden et Pays bigouden Sud ont donné leur accord. Ce travail ? un des plus importants en Bretagne dans ce domaine ? mené sur plusieurs années par des spécialistes de la toponymie sur le terrain, avec interviews des derniers bretonnants de naissance, plus d'autres recherches, a coûté plus de 50.000 € financés à 50 % par l'Europe, le reste par le conseil régional et les quatre communautés de communes ». Les documents rédigés ont ensuite été remis aux communes concernées entre 2007 et 2009. « Celles-ci devaient valider ce travail par une délibération, ce que seules les cinq communes du Pays de Douarnenez et la commune de Plomeur ont fait », précise Reun Coupa. « On ne leur demandait pas de changer les panneaux, sauf au fur et à mesure, mais simplement de prévenir les structures intéressées (IGN, Cadastre, Poste). Cela ne coûtait rien. Donc le contribuable a payé pour un travail sérieux mis au placard ». Reun Coupa lance donc un appel aux élus de l'Ouest Cornouaille. « La toponymie est l'une des bases importantes de notre patrimoine, en Bretagne. Elle contient notre histoire. Or, ces noms de lieux ont été tellement transformés qu'ils en deviennent incompréhensibles pour la plupart et ne correspondent pas à la réalité... Il est urgent que chaque commune valide ce travail ».

© Le Télégramme