Friday, May 8, 2015

Les particules électorales

http://coulmont.com/blog/2015/04/24/les-particules-electorales/

Billet publié le 24/04/2015

Les fichiers nominatifs des candidatures aux élections locales, en France, permettent de repérer des candidates et des candidats portant des “noms à particule”, que j’appelle des “nobles” (même si, je sais…).
J’avais exploré, il y a quelques années, les noms des candidates à la députation. Est-ce que le gradient politique repéré alors (plus de nobles à droite qu’à gauche) est aussi visible lors des départementales ?
Le tableau suivant synthétise les données. Je n’ai enlevé que les “Autres Extrême Droite” qui n’étaient pas nombreux. Là encore, “Monsieur de Puypeu” et “Madame de Horan” sont plus présents à droite qu’à gauche. Le MoDem, présidé par un admirateur d’Henri IV, le FN, qui possède une branche royaliste maurassienne et “Debout la France” (qui n’est pas le groupuscule présidé par Philippe de Villiers, mais qui est un autre groupe à la droite de la droite présidé par Nicolas Dupont-Aignan). Mes nobles de gauche sont, assez souvent, des De Almeida ou des De Souza dont je n’ai pas trouvé la trace dans le Bottin Mondain.

Départementales 2015Nb ManantsNB Particule% Nobles
PartiGauche17600
Régionalistes18500
DVG173630,17
FrontGauche102950,48
SOC2423130,53
RadicalGauche17210,58
PCF150290,6
DIV46540,85
EELV1064111,02
ExtremeGauche8111,22
UDI790121,5
DVD2174371,67
UMP1821321,73
DeboutLaFrance28362,08
FN3727962,51
MoDEM22462,61
Ecologistes(Autres)6822,86

Le gradient politique est maintenu.
Si l’on examine maintenant les 933 000 candidatures aux élections municipales de 2014, nous voilà confrontés à un petit problème. Nombreuses, très nombreuses sont les listes sans affiliation politique. Impossible de produire aussi rapidement la même analyse.
Mais il est possible de repérer l’inégale répartition, sur le territoire métropolitain, des descendants du Second Ordre. Il y a une géographie locale de la noblesse et il est aussi possible de repérer que le Diocèse de Paris compte un bon nombre de prêtres à particule. De la même manière, Paris attire la noblesse. 2,7% des candidats, à Paris, portent une particule, et ce n’est le cas que de 0,3% des candidats du Bas Rhin (j’avoue ne pas avoir considéré les von Kälkechoz comme des nobles). À Versailles même, les candidats à particule représentent plus de 11% de l’ensemble des candidats aux municipales.

noblescandidats-municipales-carte
Voici le TOP 14 des communes de plus de 50 000 habitants ayant la proportion la plus importante de candidats à particule :

Versailles11,6
Paris 7eme secteur11,1
Neuilly-sur-Seine5,6
Paris 16eme secteur4,8
Paris 5eme secteur4,5
Paris 15eme secteur3,9
Vannes3,8
Colombes3,3
Asnières-sur-Seine3,2
Annecy3,1
Sartrouville3,0
Saint-Maur-des-Fossés2,6
Nantes2,6
Boulogne-Billancourt2,5

Il serait sans doute plus utile de travailler à partir de la liste des quelques 3000 noms de famille que l’on trouve dans les annuaires de la “véritable” noblesse, et de distinguer ainsi, parmi les particules, les prétendues et les autres.

Municipales 2014NbManantsNbNobles%Nobles
Communistes4657210,449
PartiGauche181790,493
ExtremeGauche12743660,515
DiversGauche1078716340,584
PartiSocialiste291221820,621
FrontGauche13648910,662
MoDem2829190,667
UnionGauche301562120,698
UDI133081090,812
SansEtiq40300533390,822
Divers859587170,827
Verts5288460,862
DiversDroite14755114650,983
UMP227842621,137
UnionCentre2346311,304
FrontNational199062851,412
UnionDroite208393041,438
ExtremeDroite760151,935

Un dernier graphique : dans les communes où l’on trouve peu de nobles sur les listes de candidats tout comme dans les communes dans lesquelles on trouve beaucoup de nobles sur les listes, le gradient politique est maintenu. Les partis situés à gauche rechignent à la particule.

nobles-listes-municipales

Si l’on s’intéresse aux professions des élus, on retrouvera un gradient social. 4% des élus municipaux qui sont “magistrats” sont nobles. Ce n’est le cas que de 0,2% des élus qui sont “agents subalternes des entreprises publiques”.

Professions% Nobles
Magistrat4,07
Propriétaire3,48
Conseiller juridique3,28
Administrateur de sociétés3,06
Avocat2,95
Grands corps de l’état2,77
Notaire2,11
Homme de lettres et Artiste1,90
Agent d’assurances1,81
Journaliste et autre média1,76
Marin (patron)1,72
Agent immobilier1,69
Industriel-Chef entreprise1,68
Cadre supérieur (secteur privé)1,63
Vétérinaire1,58
Ingénieur conseil1,44
…[coupure]……///…
Salarié agricole0,50
Employé (autres entrep. publiques)0,50
Retraité de l’enseignement0,49
Ouvrier (secteur privé)0,48
Fonctionnaire de catégorie C0,45
Retraité des entreprises publiques0,42
Agent subalterne (entr.publiques)0,20
Source : Fichier des élus municipaux. Calculs B. Coulmont
Licence ODbL © IdeesLibres.org 04/2014, Ministère de l’Intérieur 03/2014
Est « Noble » tout porteur de nom à particule

D’autres documents s’avèrent intéressants : par exemple la liste des parrainages aux présidentielles. Les particules, là encore, sont inégalement réparties entre les candidats. 13% des parrains de Christine Boutin — située à la droite de la droite catholique — portent une particule. Ce n’est le cas que de 0,2% des parrains de Robert Hue, qui se présentait sous l’étiquette du Parti Communiste.

Candidat%Nobles
Christine Boutin13,2
Philippe de Villiers6,7
Jean-Marie Le Pen5,1
Edouard Balladur4,2
Alain Madelin2,8
Nicolas Sarkozy2,4
Jacques Chirac1,9
Jacques Cheminade1,8
François Bayrou1,7
Frédéric Nihous1,6
Jean Saint-Josse1,6
Brunot Mégret1,4
Lionel Jospin1,2
Ségolène Royal1,2
Corinne Lepage1
Daniel Gluckstein1
Arlette Laguiller0,6
José Bové0,6
Olivier Besancenot0,5
Christiane Taubira0,4
Marie-George Buffet0,4
Dominique Voynet0,2
Gérard Schivardi0,2
Noël Mamère0,2
Robert Hue0,2
Jean-Pierre Chevènement0